Skip navigation

. »Elle cherchait, d’un oeil troublé par la tempête,
De sa naïveté le ciel déjà lointain,
Ainsi qu’un voyageur qui retourne la tête
Vers les horizons bleus dépassés le matin ».

Charles Beaudelaire

4 Comments

  1. Bravo pour ton blog. C’est superbe

  2. Que de poésie dans ces tableaux. Un peu de douceur dans ce monde de brutes et alors le rêve s’installe. Continue, c’est superbe.

  3. Quand peinture et poésie ne font plus qu’un, nous obtenons ce doux mélange subtil de magie qui illumine notre regard. Un bonheur pour les yeux ou quand le tableau prend vie. On adore et attendons avec impatience les nouvelles création de l’esprit.

  4. quand mélancolie et beauté se marient qu ajouter de plus? merci chantal pour ce meirveilleux voyage dans ton imaginaire


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :