Skip navigation

Courez, jeunes beautés, formez la double danse :

Entendez-vous l’archet du bal joyeux,

Jeunes beautés ? Bientôt la légère cadence


Toutes va, tout à coup, vous mêler à mes yeux.

«  Le bal » Alfred de Vigny, Poèmes antiques et modernes

Nouvelle sculpture terre cuite: 40cm x 40cm x 6cm.

2 Comments

  1. Votre sculpture évoque bien et avec bonheur le poème de A.de Vigny. Bravo. Bonne continuation en 2013.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :