Skip navigation

Tag Archives: Ombres

sculptures 2016

November

Chanson d’automne

Sur le gazon déverdi, passent – comme un troupeau d’oiseaux chimériques – les feuilles pourprées, les feuilles d’or.
Emportés par le vent qui les fait tourbillonner éperdûment. –
Sur le gazon déverdi, passent les feuilles pourprées, les feuilles d’or. –

Elles se sont parées – les tristes mortes – avec une suprême et navrante coquetterie,
Elles se sont parées avec des tons de corail, avec des tons de roses, avec des tons de lèvres ;
Elles se sont parées avec des tons d’ambre et de topaze.

Marie Krysinska, Rythmes pittoresques, 1890

Le soir Amsterdam Potiron Reflet

Soleil couchant

A mes pieds c’est la nuit, le silence. Le nid
Se tait, l’homme est rentré sous le chaume qui fume.
Seul, l’Angélus du soir, ébranlé dans la brume,
A la vaste rumeur de l’Océan s’unit.

José-Maria de Heredia, Les Trophées

 

 

Modelage

« Ephémère » Terre cuite noire.

Hauteur 57cm, largeur 14cm.

Un oeil différent sur les objets du quotidien : à vous de découvrir le balai, le panier, le volet ….

A different look on everyday objects: you discover the broom, basket, the flap ….

Montmartre, Le Grand Palais, Les Champs Elysées, Les Invalides…

Technique mixte sur toile.

Triptyque : 90 cm x 120 cm.

Les bouleaux.